France

La Bourse de Paris toujours aussi dynamique (+1,06%)

La Bourse de Paris évolue mardi en nette hausse (+1,06%), prolongeant l’optimisme de la veille sur des avancées médicales contre le Covid-19, auquel s’ajoute la reprise du dialogue commercial entre la Chine et les Etats-Unis.

A 9H55 (7H55 GMT), l’indice CAC 40 a gagné 53,09 points à 5.060,98 points. La veille, il avait progressé de 2,28%.

La cote parisienne se veut résolument optimiste après avoir été refroidie la semaine dernière par des indicateurs montrant un essoufflement de l’activité économique en Europe.

Des nouvelles favorables sur les relations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis sont également arrivées dans la nuit: les deux grandes puissances ont assuré vouloir préserver leur accord conclu en janvier, mais fragilisé par la crise sanitaire, après une réunion téléphonique à laquelle participait le vice-Premier ministre chinois Liu He et le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin.

Depuis lundi, les marchés européens sont repartis de l’avant grâce à l’espoir d’avancées concrètes dans la lutte contre le Covid-19 aux Etats-Unis. Le président Donald Trump pousse pour qu’un traitement au plasma sanguin contre le virus bénéficie d’une autorisation en urgence par l’Agence américaine du médicament, même si son efficacité fait toutefois encore débat.

« Ces nouvelles ne sont pas forcément bonnes mais le sentiment du marché, si », résume Ipek Ozkardeskaya, analyste pour Swissquote Bank.

La diffusion à grande échelle d’un traitement permettrait de réduire l’impact de la pandémie sur l’économie.

D’autant plus que l’augmentation des nouvelles contaminations en Europe conduit à la mise en place de mesures de restriction de déplacement ou de l’activité économique.

L’Allemagne a placé lundi les régions Ile-de-France, avec Paris, et Provence-Alpes-Côte-d’Azur en zones à risque, ce qui signifie que les voyageurs revenant en Allemagne devront se soumettre à un test de dépistage et observer une quarantaine jusqu’à l’obtention du résultat.

Sur le plan des indicateurs, les investisseurs vont regarder le baromètre IFO de la confiance des entrepreneurs allemands en août mardi matin, qui donnera un aperçu de la reprise de l’activité. Ils ont déjà appris que la contraction du Produit intérieur brut de l’Allemagne a été moins forte qu’estimé au deuxième trimestre, même si elle s’établit tout de même à 9,7%.

L’après-midi, ce sera au tour de la confiance des consommateurs aux Etats-Unis ainsi que des ventes de maisons neuves.

Comme lundi, les valeurs cycliques, les plus sensibles à la conjoncture, bénéficient en premier lieu de la tendance.

Parmi les plus fortes progressions, ArcelorMittal gagne 2,41% à 10,30 euros, Unibail-Rodamco-Westfield 2,63% à 41,69 euros et Accor 2,57% à 25,18 euros.

Les valeurs technologiques sont plus à la traîne: Wordline recule ainsi de 0,46% à 74,06 euros, et Dassault Systèmes fait du surplace (+0,03% à 155,55 euros).

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *